Kënschtler

JHANG MEIS

Enfant du bassin minier, Jhang Meis a vu son existence être rythmée par les tournées, par le ronflement permanent des usines, par l'ambiance incomparable de la vie ouvrière. Tout naturellement, il va se destiner à une activité professionnelle dans la sidérurgie. Apprenti ajusteur-mécanicien, il entre à l'ARBED comme on entre en religion, occupe différents postes avant de devenir instructeur à l'apprentissage à l'École Professionnelle de Differdange.
Indubitablement, Jhang Meis a la minette et l'acier chevillés au corps et au coeur. Autodidacte, rien ne le destinait à embrasser un parcours artistique. La sculpture, il l'a découverte inopinément. Elle s'est imposée à lui voilà près de 16 ans. D'un simple rebut de fer, tel un alchimiste, l'artiste a réalisé une pièce esthétique, symbolique, sensible.
Depuis lors et après bon nombre d'expositions nationales et internationales et d'oeuvres érigées dans l'espace public, Jhang Meis est devenu à la fois chantre et Héphaïstos de la mitraille. Grand arpenteur des parcs à rebuts industriels où il collecte plaques et autres objets métalliques, l'artiste se plaît à réinventer formes et plastiques à partir de cette matière première symbolique pour le pays.
Ses sculptures auxquelles il insuffle une vie intérieure, sont d'une force brute, robuste, pénétrante et vigoureusement poétique. Qu'elles soient aériennes, altières, massives, humblement anthropomorphes, elles résonnent comme un vibrant hommage à l'acier et aux gestes séculaires des artisans et des ouvriers.
Cependant, une contemporanéité palpable en émane. Épurées, les pièces inscrivent une nouvelle graphie dans leur environnement, elles se font signes, déploient un jeu d'équilibre, de mouvement, de tension et de phénomènes de torsion particulièrement abouti.(…)
Nathalie Becker, septembre 2014

 

Extraits catalogue Exposition Utopia
Schungfabrik 2017 Kayl / Tetange
Jhang Meis an Rol Steimes

ROL STEIMES

Dans les travaux récents de Rol Steimes, nous ressentons toute l'affection que l'artiste éprouve pour les Terres Rouges qui l'ont vu naître, pour sa riche histoire, son épopée minière et sidérurgique ainsi que le profond respect qui l'anime envers les héros du quotidien que furent  les ouvriers du fer et du feu. En pérégrinant dans le Sud du Pays comme il aime à le faire afin d'y puiser l'inspiration, le peintre s'est fait un peu archéologue.
En effet, il a collecté puis immortalisé sur toile les vestiges encore altiers du glorieux passé métallurgique de la région.
De ce fait, plus que des paysages, ses œuvres actuelles peuvent s'appréhender comme de véritables portraits d'éléments d'architecture industrielle.
Ça et là, nous reconnaissons le château d'eau de l'aciérie de Schifflange, l'ancienne halle des soufflantes de Belval sur la façade de laquelle trône l'immense inscription en lettres blanches « All we need » titre de l'exposition qui s'y tint en 2007.
S'imposent également à notre regard les fiers et désormais pérennes hauts-fourneaux du site ainsi que d'autres cathédrales d'acier, auxquelles l'artiste consacre une partie importante de son travail, et dont les lueurs ont si longtemps embrasé nos cieux.
Ailleurs, notre regard s'attarde sur un poste d'aiguillage arborant ostensiblement un graffiti, ludique démonstration de l’appropriation de ces vestiges par la jeune génération.
Avec un trait assuré, un jeu luministe savant et une gamme chromatique jouant sur les tons corrodés et acier, Rol Steimes nous offre des vues vertigineuses, souvent en contre-plongée. Ces effets rehaussent les compositions d'une portée quasi-lyrique et poétique.
Nathalie Becker, septembre 2014

 

Extraits catalogue Exposition Utopia
Schungfabrik 2017 Kayl / Tetange
Jhang Meis an Rol Steimes

ANNA MONTANARA

Diplômée en enseignement secondaire artistique, Anna Montanara s'est formée en céramique et en histoire d'Art. De nombreux Workshops ont suivi afin d'enrichir ses compétences. Actuellement, elle travaille dans une crèche comme éducatrice graduée. En été, Anna Montanara participe aux marchés artisanaux du Luxembourg.